Contatti
Mappa del sito

© Alliance Française de Gênes


 
 

Dans les pas de Flaubert


"Le projet "Flaubert et la tentation Génoise" organisé à Gênes à l’occasion du Bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert" est mené par l’Alliance Française de Gênes, l’Université de Gênes, les lycéens Esabac de deux établissements scolaires de Ligurie (Liceo Da Vigo de Rapallo et Liceo Deledda de Gênes), le Consul Honoraire de France à Gênes, l’Institut Français Italia et l’Association FLAM de Gênes.

Les élèves et étudiants concernés sont en train d’effectuer des recherches afin de retracer les pas de Gustave Flaubert dans la ville de Gênes qu’il aimait tant. Le résultat de ces recherches donnera lieu à la création d’un parcours touristique « Dans les pas de Flaubert » dans la ville de Gênes, et à une section consacrée à Flaubert sur les sites des lycées impliqués. Une ou deux conférences grand public sur Flaubert, auront lieu fin avril-début mai"

FLAUBERT ET GENES Gustave Flaubert arrive à Gênes au printemps 1845 à l’occasion du voyage de noces de sa soeur Caroline et de son beau-frère. À cette époque, l’écrivain n’avait encore publié aucune ouvre. Ce qui impressionne le plus l’écrivain est la présence de marbre, souvent retrouvée dans les constructions. De plus, Flaubert est impressionné par le symbole de Gênes: la Lanterne. De chaque palais qu’il visite, il en décrit chaque détail avec abondance. Parmi les nombreux lieux visités par Flaubert, on peut citer Palazzo Rosso, Palazzo Reale, Palazzo Spinola, la Chiesa della Nunziata, la Chiesa di San Lorenzo. Faubert, enchanté par la ville, la décante dans une série de lettres adressées à d’autres intellectuels de l’époque.

“Bientôt la rade apparaît et l’on voit la belle cité assise au pied de sa montagne. Le phare de la Lanterne, comme un minaret, donne à l’ensemble quelque chose d’oriental, et l’on pense à Constantinople”

“L’église Saint-Laurent : toute blanche et noire ; trois portails byzantins. C’est une église italienne où l’on aime à entrer parce qu’on est bien à l’ombre de ses marbres”

“…une ville tout en marbre, avec des jardins remplis de roses; l’ensemble en est d’un chic qui vous prend l’âme. Pour moi, c’est Gênes, Gênes avant tout ce que j’ai vu”

Site du Bicentenaire Flaubert 21

Dépliant programme Flaubert 21
 
Haut de page